Même si votre expertise dans votre domaine d’activité n’est plus à démontrer, il est tout-de-même important d’optimiser votre contenu au niveau SEO et Marketing afin d’avoir un bon positionnement sur Google et d’inciter les gens à vous contacter. Nos rédacteurs SEO savent prendre le recul nécessaire pour vulgariser le contenu afin qu’il soit compris par votre audience et qu’il donne envie de vous contacter.
Faites un site qui vous ressemble : parlez de ce que vous connaissez et de ce que vous pouvez assumer. Si vous vous sentez mal à l'aise ou peu compétent avec le sujet de votre site ne le faites pas. Trouvez une thématique qui vous correspond, tant au niveau de vos compétences qu'au niveau de vos valeurs. Ainsi, vous aurez moins de difficultés à communiquer à son sujet et vous aurez certainement plus d'entrain à le maintenir à jour. N'oubliez pas que, bien souvent, c'est la passion de ceux qui font un site qui font son succès.
Pour ma part, après 3 années d’activité comme chargée de com dans une école privée d’enseignement professionnel, après avoir managé le site de l’école, gérer les médias sociaux, écrire des communiqués (mais aussi des articles de fond) sur la vie de cet école ou les poursuites d’études etc…, je veux à nouveau me donner une chance de réussir dans mon parcours d’écrivain et rédactrice.
Le référencement naturel sur les mots-clés à volumes de recherche élevés est difficile, surtout si votre site est nouveau. C'est là que la longue traîne (mots-clés de plus de 3 mots) vient à votre secours. En affinant votre stratégie de mots clés, vous pouvez réduire considérablement votre concurrence, tout en augmentant le trafic et les conversions.
Dans un précédent billet de blog, nous vous avons donné 4 astuces pour bien référencer votre site Internet sur Google. En effet, le référencement naturel est essentiel pour être visible sur Internet et apparaître parmi les premiers résultats de recherche sur Google. Il est donc indispensable de mettre en pratique les bonnes pratiques SEO lorsque vous rédigez des pages ou des articles sur votre site web.
Je te conseil de te blinder en tant que plume, de dissocier complètement les deux, sinon, la pointe va se briser. Alors certes, ça se taille (je ne m’en lasse pas de cette expression), mais c’est une opération qui demande beaucoup justement, et qu’on n’arrive pas toujours à faire quand on n’en peut plus de ce métier. C’est rarement exprimé, mais il y a un moment douloureux dans le milieu que, je crois, pratiquement tous ont pu vivre. On n’en parle juste pas, mais c’est parce qu’il ne faut plus parler de choses “négatives”, il faut penser printemps.
Les contenus web sont le reflet du professionnalisme et du sérieux de votre site Internet alors, laissez la partie rédaction à des professionnels. Peu importe vos besoins : quelques centaines de mots ou plusieurs dizaines de milliers, collaboration sur le long terme ou partenariat ponctuel, échangeons-nous autour de votre projet pour trouver la solution adaptée.
Les parties reconnaissent avoir été informées des conséquences pouvant résulter de l’application de l’article 1112-1 du Code civil dont les dispositions sont littéralement reproduites ci-dessous : "Celle des parties qui connaît une information dont l'importance est déterminante pour le consentement de l'autre doit l'en informer dès lors que, légitimement, cette dernière ignore cette information ou fait confiance à son cocontractant. Néanmoins, ce devoir d'information ne porte pas sur l'estimation de la valeur de la prestation. Ont une importance déterminante les informations qui ont un lien direct et nécessaire avec le contenu du contrat ou la qualité des parties. Il incombe à celui qui prétend qu'une information lui était due de prouver que l'autre partie la lui devait, à charge pour cette autre partie de prouver qu'elle l'a fournie. Les parties ne peuvent ni limiter ni exclure ce devoir. Outre la responsabilité de celui qui en était tenu, le manquement à ce devoir d'information peut entraîner l'annulation du contrat dans les conditions prévues aux articles 1130 et suivants."
Les CTA (call to action) et / ou les prochaines étapes du parcours sont nécessaires. Si un utilisateur ne trouve pas ce qu'il attend de votre rédaction web, des alternatives peuvent sauver la visite ainsi que réputation de la marque. On évite ainsi le pogosticking. Si un utilisateur trouve ce qu'il cherche, une lecture plus poussée et les étapes suivantes du parcours d’achat peuvent continuer la conversation (et créer des signaux SEO positifs).

Pour être franche… je pense que la rétrogradation vient probablement des fautes que tu sembles laisser dans tes propos. Les clients acceptent les textes parce qu’ils n’ont plus à les écrire (et que cela prend toujours un peu de temps), s’ils font appel à du lowcost et non à des bot d’écriture (parce qu’il y a de bonnes “IA” maintenant), c’est que soit ils n’ont pas le budget (oui, un rédacteur sur une plateforme est moins cher), soit ils n’en ont pas connaissance… En d’autres termes, ce ne sont pas forcément des clients qui peuvent être à même de juger (ou alors, ils s’en fichent vraiment). Que tes textes soient pris, mais que tu sois striké dans un même temps ne serait pas incompatible.
C’est un conseil simple, mais à ne pas perdre de vue lors de votre rédaction web. Il est facile, par exemple, de compliquer un texte et de le saturer de jargon technique, mais si le public cible est constitué de cadres, vous perdez l’attention et le visiteur. L'inverse est également vrai: assurez-vous que vos sujets sont spécifiques et que votre vocabulaire est précis si votre audience l’est.
Les titres attirent l'attention, ensuite vous devez la garder. Le premier paragraphe, les premières lignes, doit inciter le lecteur à passer du temps sur votre contenu. Beaucoup de rédacteurs de contenu se concentrent sur le corps du contenu, et ne prennent pas soin de l'introduction. Si le lecteur ne dépasse jamais un premier paragraphe ennuyeux, le reste du contenu n'a pas d'importance.
Pour finir, je vous dirai que les plateformes de rédaction sont un bon entraînement, mais ne sont pas une fin en soi. Impossible de vivre pleinement de la rédaction web SEO en écrivant exclusivement sur les plateformes de rédaction, à moins d’obtenir des commandes en direct, ou de travailler 80 heures par semaine. Ce n’est pas votre but ? Ce n’est pas le mien non plus, voilà pourquoi j’ai rapidement démarché mes premiers clients en direct. Vous ne savez pas comment démarcher vos clients ? Je vous invite à lire mon article 4 astuces efficaces pour bien démarcher ses clients. En appliquant mes conseils et avec de la persévérance, vous devriez rapidement posséder un portefeuille client bien rempli !
Textbroker est la plateforme de rédaction la plus connue à ce jour. De nombreux rédacteurs web SEO expérimentés vous le confirmeront : c’est la plateforme idéale pour faire ses premiers pas dans la rédaction web. C’est un site fiable, où vous pourrez gagner plusieurs dizaines d’euros par mois. Comment vous inscrire sur cette plateforme de rédaction ?
Cela ne signifie pas que vous devez écrire bêtement un message plusieurs fois de suite. Rappelez aux visiteurs le message principal que vous essayez de délivrer en changeant la forme de votre message. Les lecteurs en ligne sont volatiles, et ils peuvent simplement parcourir votre publication. Rappelez votre appel à l'action (prise de contact, offre de service...) ou d'autres informations précieuses plusieurs fois dans votre contenu. Vous augmenterez ainsi le taux de conversion.

Pour un rédacteur web, une marque, qu’est-ce que signifie un contenu de qualité ? Tous les contenus ne sont pas égaux, chaque moteur de recherche a sa propre définition de LA « qualité ». La communauté des référenceurs continue de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à expérimenter, et à étudier les résultats de recherche naturels afin de  comprendre ce que Google préfère.
Mettez du texte près des boutons sur lesquels les visiteurs doivent cliquer. Le texte agira comme un élément de persuasion supplémentaire. Cela fonctionne bien lorsqu'il est combiné avec un appel à l'action. Ces phrases sont des incitations, des témoignages ou des délais (comme une «offre limitée»). Ces petits messages aideront à augmenter la conversion, car les lecteurs se sentiront plus encouragés à agir.
A propos du boulot, il faut savoir que les plateformes ne font que du remplissage, que du texte à jeter en pâture aux bots. C’est assez rare qu’il en soit autrement (ou alors, on commence à aller chez soumettre et Hopwork), et comme de façon générale le texte n’a de valeur en France que s’il a gagné un Goncourt (que tout le monde fait semblant de respecter, d’ailleurs), ce n’est pas le métier le plus valorisant… Au début. Non seulement on prend le lecteur pour un con, mais quand on ne lui refuse pas le droit de lire quelque chose d’intéressant/intelligent, ou que l’infantilise pas, on va le culpabiliser. Mais ça, je crois que ça relève plus de notre modèle sociétal.

Images, vidéos, contenus interactifs, GIF… Les lecteurs adorent ça ! Assurez-vous simplement que les fichiers multimédias ne sont pas trop gros pour ralentir la vitesse de chargement. Formatez les images avant de les télécharger: elles doivent seulement être aussi larges que le contenu. La taille des fichiers doit être inférieure à 150 Ko. Vous pouvez trouver des GIF ou images dans les banques suivantes :

C’est un moyen de gagner de l’argent sur le web facilement : puisque vous connaissez bien votre sujet et qu’il vous plaît, vous allez rédiger votre article assez rapidement. Ensuite, vous n’avez qu’à l’intégrer dans votre espace rédacteur, et à fixer son prix. Si un client l’achète, la plateforme déduira 2 € de frais fixes et 20 % de commissions sur vos gains.
"Je, soussigné(e) ..................... (à compléter), acquéreur de la présente promesse de vente, déclare effectuer cette acquisition sans recourir à aucun prêt. Je reconnais avoir été informé que si, néanmoins, je souhaitais solliciter un prêt, je ne pourrais plus me prévaloir de la condition suspensive de son obtention prévue par la loi du 13 juillet 1979."

En attendant, je persiste à penser que si on a un peu de talent et beaucoup de volonté, ce métier est hyper gratifiant et est tout à fait accessible. A condition de travailler sans cesse ses automatismes et se tenir toujours à jour de ce qu’il se fait ou non. Cela dit, la Rédaction Web est un domaine vaste, et il ne sera pas rare que tu doives te débrouiller par toi-même quand on te demandera des missions pour lesquelles tu n’as jamais été formé (un exemple perso en tête : améliorer l’humour d’un script de spot de pub… C’est pas si facile).
Je comprends ton parcours, il y a un besoin à un moment donné de faire quelque chose de plus “intellectuel”, de plus “créatif”. Même si – souvent – tu te diras que ça ne vole finalement pas haut les exigences liées au métier. Mine de rien, même quand j’en ai marre, même quand je me dis que vraiment, j’prends trop les lecteurs (ou les bots) pour des cons, je préfère encore ça que tout ce que j’ai pu faire jusqu’ici. Simplement parce qu'”au moins, j’écris”. Étrange, non ?

Faites un site qui vous ressemble : parlez de ce que vous connaissez et de ce que vous pouvez assumer. Si vous vous sentez mal à l'aise ou peu compétent avec le sujet de votre site ne le faites pas. Trouvez une thématique qui vous correspond, tant au niveau de vos compétences qu'au niveau de vos valeurs. Ainsi, vous aurez moins de difficultés à communiquer à son sujet et vous aurez certainement plus d'entrain à le maintenir à jour. N'oubliez pas que, bien souvent, c'est la passion de ceux qui font un site qui font son succès. 
×