Pour cela, vous devez intégrer tous les éléments essentiels pour rassurer et convaincre le consommateur de votre expertise et de la qualité de vos produits. Vous devez mettre tout en oeuvre pour donner confiance, envie et répondre aux besoins et attentes de vos prospects. Découvrez dans cet article les points clés pour créer une fiche produit parfaite pour son site e-commerce.
Vous vous inscrivez dessus, et vous répondez à des annonces de rédaction (ou des clients vous contactent directement), et c’est la structure qui vous verse l’argent qu’elle aura récolté (moins sa commission). Eh oui, la première chose qu’on apprend en tant que freelance est bien que « l’ubérisation » n’est pas un mythe et que la plupart des acteurs du numérique cherche surtout à nous ferrer dans des structures très hiérarchisées.
Ces entreprises n’ont rien demandé à personne, elles ne savent peut-être même pas ce qu’est un rédacteur web. Ce n’est pas grave. Présentez-vous comme LA solution aux problèmes de référencement ou de qualité de contenu que vous avez pu relever. Etablissez une liste d’arguments susceptibles de susciter leur intérêt : parlez CA, taux de conversion, augmentation du trafic, etc.
Comment bien rédiger une fiche produit pour son site e-commerce ? En y intégrant les éléments indispensables d'une fiche produit bien sûr ! En effet, l'objectif de toute bonne fiche produit est bien évidemment de vendre. Mais pour cela, il y a quelques règles à respecter et des informations essentielles à intégrer. Le but de votre fiche produit va être de convaincre votre prospect que votre produit est le meilleur et le plus adapté à ses besoins. 

C’est clairement ce qu’apportent les plateformes. Je ne connais pas d’autre moyen quand on est freelance pour apprendre les bases et surtout se rencontrer soi-même par rapport au métier. Le fait est que je ne connais pas d’autre façon de débuter, car je n’ai pas débuté autrement réellement (quoi que j’ai commencé par un stage dans une agence de communication, ce qui peut être une piste ?). Donc, mes conseils sont assez pauvres en la matière : fouine, ne te laisse pas trop marcher sur les pieds, apprends de partout où tu peux, garde le courage, car cette année semble être plus délicate que les précédentes (la faute à la conjoncture ? Au stress ambiant ? Vas savoir !) et n’hésite pas à retrouver des gens sur des groupes facebook et forums pour tenter d’obtenir différents sons de cloche.
Je te recommande volontiers celle de David Gos qui est aujourd’hui l’une des meilleures que je connaisse. David est un très bon rédacteur qui a le mérite de proposer une formation complète et premium (une formation qui ne va pas se contenter de t’amener à bosser pour des plateformes, quoi…). Et je ne la recommande que parce que de bon-nes- rédac’s de ma connaissance la trouvent pertinente (et l’ont faite) et parce que j’ai déjà vu le travail de David et de ses équipes. 
×