Déjà, vous dérouillez votre plume en direct. Comme vous faites du kilo, et que tout le monde se fiche de vos états d’âme d’auteur sur le retour, vous apprenez à écrire peu importe le sujet et la circonstance. Les lieux communs fusent, c’est comme ça que vous en venez à une écriture de remplissage qui peu, soyons francs, vous rapporter « beaucoup ».
Les CTA (call to action) et / ou les prochaines étapes du parcours sont nécessaires. Si un utilisateur ne trouve pas ce qu'il attend de votre rédaction web, des alternatives peuvent sauver la visite ainsi que réputation de la marque. On évite ainsi le pogosticking. Si un utilisateur trouve ce qu'il cherche, une lecture plus poussée et les étapes suivantes du parcours d’achat peuvent continuer la conversation (et créer des signaux SEO positifs).

Actualités | Auto | Avis décès | Carte de voeux | Bricolage | Cinéma | Coiffure | Coloriages | Cuisine | Recette | CV | Déco | Dictionnaire | High-tech | Horoscope | Jeux en ligne | Pages blanches | Pages jaunes | Programme TV | Restaurant | Santé | SMIC | Test débit | Signification prénom | Etat des lieux | Divorce | Temps partiel | Succession | Prime à la casse

Vous vous inscrivez dessus, et vous répondez à des annonces de rédaction (ou des clients vous contactent directement), et c’est la structure qui vous verse l’argent qu’elle aura récolté (moins sa commission). Eh oui, la première chose qu’on apprend en tant que freelance est bien que « l’ubérisation » n’est pas un mythe et que la plupart des acteurs du numérique cherche surtout à nous ferrer dans des structures très hiérarchisées.

Pour un rédacteur web, une marque, qu’est-ce que signifie un contenu de qualité ? Tous les contenus ne sont pas égaux, chaque moteur de recherche a sa propre définition de LA « qualité ». La communauté des référenceurs continue de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à expérimenter, et à étudier les résultats de recherche naturels afin de  comprendre ce que Google préfère.
Le conception du texte doit être réalisé en gardant constamment à l'esprit les deux composantes essentielles du message : l'entreprise elle-même et son marché. Il ne s'agit pas de présenter l'entreprise sous son meilleur jour sans tenir compte des besoins de la clientèle, ce serait stérile. Il ne s'agit pas non plus de coller strictement à la demande sans tenir compte de la réalité de l'entreprise, le décalage serait perçu tôt ou tard.
Si vous sentez que vous êtes fait pour ça et que vous êtes doué, écrivez, formez-vous, et écrivez, encore et toujours, afin de vous construire un portfolio complet et solide. Vos articles finiront par être remarqués d’une manière ou d’une autre, et vous serez tellement sollicité que vous n’aurez plus qu’à sélectionner les meilleurs clients. Enfin, c’est tout le malheur que je vous souhaite ☺.
Ceux qui me suivent depuis trois ans savent que je me suis illustrée à de nombreuses reprises dans une lutte farouche contre l’ubérisation de la profession, et que je n’hésite pas à titrer sec contre les tarifs excessivement bas. Si vous n’avez pas froid aux yeux, vous pouvez toujours lire la version -18 de ce que je pense réellement des tarifs low-cost en rédaction Web et du mal qu’ils font au métier.

Pour ma part, après 3 années d’activité comme chargée de com dans une école privée d’enseignement professionnel, après avoir managé le site de l’école, gérer les médias sociaux, écrire des communiqués (mais aussi des articles de fond) sur la vie de cet école ou les poursuites d’études etc…, je veux à nouveau me donner une chance de réussir dans mon parcours d’écrivain et rédactrice.
Si vous avez une boutique en ligne, il est important de rédiger chaque fiche produit avec soins afin d’inciter vos visiteurs à passer à l’acte d’achat. Une fiche produit optimisée au niveau SEO et Marketing à 7 fois plus de chance de convertir en vente. Il n’y a donc aucune question à se poser. Nos rédacteurs de contenu web vont donc analyser chaque caractéristique de vos produits afin de mettre en avant leurs forces et ainsi transmettre la bonne information.
Alors, concrètement, est-ce que travailler avec (pour ?) des plateformes de rédaction Web, ça paie ? Non. Sur PressEnter, dans « Les trésors du capitaine Ipsum » (Episode 8 de la série : « La voie du Rédacteur Web »), je déroulais un certain nombre de références pour aider à fixer ses tarifs en tant que rédacteur. Et je reviendrai bientôt avec un article dédié à cela.
La rédaction de texte sur internet nécessite des adaptations par rapport à l'écriture papier. La méthode et le temps de lecture du lecteur devant un écran ne sont pas les mêmes que sur un journal, un magazine, un flyer ou un livre. La rédaction d'un texte pour internet doit être concise, précise tout en gardant une certaine fluidité pour la lecture du visteur du site web.

Sur Internet, la sobriété prime. Ainsi, les meilleures mises en pages sont les plus simples (par exemple, une seule couleur de texte; si possible du noir sur un fond blanc pour améliorer la lisibilité) et celles qui sont uniformes. Les pages doivent contenir des éléments de présentation récurrents. Par exemple : un titre, un sous-titre, un paragraphe, une liste à puce. Même la façon d'insérer des images doit être standardisée. Si toutes vos pages sont construites de la même façon il sera plus simple et plus agréable pour l'internaute de les lire.

A propos du boulot, il faut savoir que les plateformes ne font que du remplissage, que du texte à jeter en pâture aux bots. C’est assez rare qu’il en soit autrement (ou alors, on commence à aller chez soumettre et Hopwork), et comme de façon générale le texte n’a de valeur en France que s’il a gagné un Goncourt (que tout le monde fait semblant de respecter, d’ailleurs), ce n’est pas le métier le plus valorisant… Au début. Non seulement on prend le lecteur pour un con, mais quand on ne lui refuse pas le droit de lire quelque chose d’intéressant/intelligent, ou que l’infantilise pas, on va le culpabiliser. Mais ça, je crois que ça relève plus de notre modèle sociétal.
Les contenus web sont le reflet du professionnalisme et du sérieux de votre site Internet alors, laissez la partie rédaction à des professionnels. Peu importe vos besoins : quelques centaines de mots ou plusieurs dizaines de milliers, collaboration sur le long terme ou partenariat ponctuel, échangeons-nous autour de votre projet pour trouver la solution adaptée.

*Mon expérience de formatrice et coach m’a montré que trop de rédacteurs commencent un texte directement par la formulation, au clavier. Ce faisant, ils multiplient les difficultés puisqu’ils réfléchissent simultanément à : que dire, à quel endroit du texte, comment l’articuler, quels mots choisir pour le dire, comment tourner ses phrases pour le dire, comment l’écrire, comment le mettre en évidence. Pas étonnant que le résultat soit un texte peu clair ! Adopter une méthode de rédaction en 7 étapes ne prend, en fin de compte, pas plus de temps : cela permet de répartir sa concentration de manière plus rentable.
×