Pour un rédacteur web, une marque, qu’est-ce que signifie un contenu de qualité ? Tous les contenus ne sont pas égaux, chaque moteur de recherche a sa propre définition de LA « qualité ». La communauté des référenceurs continue de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à expérimenter, et à étudier les résultats de recherche naturels afin de  comprendre ce que Google préfère. 

La création de votre contenu est terminée. Maintenant, vous allez devoir le promouvoir. Mais tous les contenus ne sont pas nés égaux. Vous allez donc devoir prédéterminer la façon dont vous allez promouvoir votre contenu afin d’obtenir le maximum de portée et d’effet. Votre processus de promotion du contenu garantit que tous vos efforts de création n’étaient pas vains.
On tente au maximum de garder à l’esprit qu’en rédaction de contenus pour internet, une phrase = une idée ! Au-delà de 30 mots, on essaie de voir s’il n’est pas possible de retravailler la phrase pour la raccourcir un peu. Ça n’est pas le cas ? Dans ce cas, il se peut qu'elle contienne plusieurs idées. Dans ce cas, on rédige deux phrases courtes ou on utilise une liste à puces.

Vous ne proposez pas le même contenu à quelqu’un qui découvre pour la première fois vos produits ou à celui qui est sur le point d’acheter mais cherche à confirmer son choix. Le premier sera intéressé par des contenus purement informatifs tandis que le second appréciera de trouver un comparatif, un argumentaire plus poussé ou encore le témoignage d’un client. 

Et puis, à force d’être usé par le salariat, las de me lever pour faire un métier qui ne me convient pas, j’ai commencé à chercher sérieusement un moyen de gagner ma vie grâce à la prose. Après quelques jours de recherche, le métier de Rédacteur web m’a semblé tout indiqué et correspondre à ce qu’il me faut pour me libérer de ce carcan salarial (esclavagiste ?).
Sur LinkedIn, si vous êtes anglophone, vous avez l’embarras du choix: “Aspiring Writers”, “Digital Marketing” ou encore “Marketing Communication” sont ceux que je préfère. Si vous ne parlez pas Anglais, il y a groupe avec des fils de discussion intéressantes, c’est “Rédaction web, stratégie de contenu et référencement naturel”. Il y en a certainement d’autres tout aussi intéressants pour un rédacteur web, je pense notamment aux groupes traitant du webmarketing où vous pouvez trouver pas mal de prospects.

Les requêtes sur les moteurs fonctionnent par mots-clés : ce que tape l’internaute pour trouver ce dont il a besoin. Vous devez en insérer dans chacune de vos publications. Plus il y a de mots-clés pertinents, plus une publication a de chances d’apparaître dans les résultats de recherche. Plus il y a de publications, plus il y a de mots-clés, et je pense que vous voyez où je veux en venir.

Cela ne signifie pas que vous devez écrire bêtement un message plusieurs fois de suite. Rappelez aux visiteurs le message principal que vous essayez de délivrer en changeant la forme de votre message. Les lecteurs en ligne sont volatiles, et ils peuvent simplement parcourir votre publication. Rappelez votre appel à l'action (prise de contact, offre de service...) ou d'autres informations précieuses plusieurs fois dans votre contenu. Vous augmenterez ainsi le taux de conversion.


Et pour cela, le support incontournable est le blog de l'entreprise, sur lequel pourront être publiés les articles et les autres supports. Tout comme les plateformes social media : LinkedIn, Twitter, Facebook, Youtube et autre Google+. Le blog et les réseaux sociaux constituent d'ailleurs avec l'email les points de contact privilégiés entre une marque et ses clients/leads.
Fortement concurrencés par les réseaux sociaux, les moteurs de recherche – et plus particulièrement Google – demeurent encore les principaux pourvoyeur de trafic pour un site internet.
Si le positionnement sur ces moteurs est une activité très concurrentielle, c’est qu’il est synonyme d’une source continue et gratuite de visiteurs pour le site internet parvenu à se placer. Soit l’opposé de l’acquisition de trafic par l’achat d’espace publicitaire, stratégie se révélant onéreuse et aux effets limités dans le temps.
Et puis, à force d’être usé par le salariat, las de me lever pour faire un métier qui ne me convient pas, j’ai commencé à chercher sérieusement un moyen de gagner ma vie grâce à la prose. Après quelques jours de recherche, le métier de Rédacteur web m’a semblé tout indiqué et correspondre à ce qu’il me faut pour me libérer de ce carcan salarial (esclavagiste ?).
Quiconque crée du contenu doit savoir quand il intervient sur la voie de la création du produit fini. Lors de la création de contenu, il peut être judicieux, par exemple, de commencer par les rédacteurs. Une fois la rédaction terminée, l’éditeur prend le relai. Viennent ensuite les designers ou les caméramen. Le contenu achevé passe ensuite dans les mains d’un responsable. Toute modification nécessaire impliquera l’intervention du créateur, puis d’un responsable pour l’approbation finale. Il peut aussi exister une étape intermédiaire dont sera responsable un chargé de projet. Il se pourrait également que vous ne disposiez pas des ressources nécessaires à la prise en charge d’un processus aussi complexe. Votre processus pourrait n’impliquer qu’un rédacteur et un designer. Dans tous les cas, chaque personne doit savoir à quel moment elle intervient dans le processus, et quelles sont ses responsabilités dans le cadre d’un projet de contenu standard.
Rares sont les articles qui sont basés sur un mot-clé. Trop absorbés à rédiger un « bon article », la notion de mot-clé semble être secondaire pour certains rédacteurs débutants. Étrange quand on sait que la plupart des missions de rédaction web ont pour but de générer du trafic sur un site web. Les clients espèrent que la page rédigée se positionnera bien dans les résultats des moteurs de recherche ou du moins contribuera à générer du trafic sur leur site internet..
Tout comme le travail de documentation, la relecture est un point essentiel de la rédaction. L'utilisation d'un correcteur orthographique ne suffit pas, car celui-ci ne s’intéresse pas au sens des phrases. Hormis traquer des homophones, un correcteur en ligne ne pourra jamais vous dire : « Eh ! Tu es certain de ce que tu avances là ? ». Donc, prendre le temps de relire chaque phrase à tête reposée est un excellent moyen de repérer ces phrases qui contredisent votre pensée.
Vous avez une clientèle bilingue? Il est donc essentiel de concevoir votre site web et vos objets imprimés dans les deux langues. Enzo offre le service de traduction de l'anglais vers le français et du français vers l'anglais. Le tout peut être combiné avec le service de rédaction ou de réécriture. Lors de la traduction, une attention particulière est portée à la clientèle cible afin de bien adapter le vocabulaire utilisé et s'assurer que le lecteur trouve rapidement les informations qu'il cherche.
A ce qui me concerne, j’ai du problème à trouver de réels clients de mes rédactions en ligne au moment où les plateformes dégradent souvent les auteurs, comme quelqu’un l’a dit ici, avec subjectivité. De même, les plateformes les mieux payantes n’acceptent pas de ressortissants Africains. Textbrokers n’acceptent plus les rédacteurs francophones, son marché serait saturé.
Quiconque crée du contenu doit savoir quand il intervient sur la voie de la création du produit fini. Lors de la création de contenu, il peut être judicieux, par exemple, de commencer par les rédacteurs. Une fois la rédaction terminée, l’éditeur prend le relai. Viennent ensuite les designers ou les caméramen. Le contenu achevé passe ensuite dans les mains d’un responsable. Toute modification nécessaire impliquera l’intervention du créateur, puis d’un responsable pour l’approbation finale. Il peut aussi exister une étape intermédiaire dont sera responsable un chargé de projet. Il se pourrait également que vous ne disposiez pas des ressources nécessaires à la prise en charge d’un processus aussi complexe. Votre processus pourrait n’impliquer qu’un rédacteur et un designer. Dans tous les cas, chaque personne doit savoir à quel moment elle intervient dans le processus, et quelles sont ses responsabilités dans le cadre d’un projet de contenu standard.
Et pour cela, le support incontournable est le blog de l'entreprise, sur lequel pourront être publiés les articles et les autres supports. Tout comme les plateformes social media : LinkedIn, Twitter, Facebook, Youtube et autre Google+. Le blog et les réseaux sociaux constituent d'ailleurs avec l'email les points de contact privilégiés entre une marque et ses clients/leads.
On tente au maximum de garder à l’esprit qu’en rédaction de contenus pour internet, une phrase = une idée ! Au-delà de 30 mots, on essaie de voir s’il n’est pas possible de retravailler la phrase pour la raccourcir un peu. Ça n’est pas le cas ? Dans ce cas, il se peut qu'elle contienne plusieurs idées. Dans ce cas, on rédige deux phrases courtes ou on utilise une liste à puces.
×