A propos du boulot, il faut savoir que les plateformes ne font que du remplissage, que du texte à jeter en pâture aux bots. C’est assez rare qu’il en soit autrement (ou alors, on commence à aller chez soumettre et Hopwork), et comme de façon générale le texte n’a de valeur en France que s’il a gagné un Goncourt (que tout le monde fait semblant de respecter, d’ailleurs), ce n’est pas le métier le plus valorisant… Au début. Non seulement on prend le lecteur pour un con, mais quand on ne lui refuse pas le droit de lire quelque chose d’intéressant/intelligent, ou que l’infantilise pas, on va le culpabiliser. Mais ça, je crois que ça relève plus de notre modèle sociétal.
Le meilleur moyen de remédier à ce problème est d’écrire des articles pour votre blog qui vous serviront de vitrine au moment de prospecter. S’ils sont bien rédigés (et ils le seront, n’est-ce-pas ?!), ces articles vous seront bien plus efficaces qu’un CV classique et ennuyeux à mourir. Et s’ils sont partagés et commentés, alors là chers amis, vous avez tout à y gagner.
On tente au maximum de garder à l’esprit qu’en rédaction de contenus pour internet, une phrase = une idée ! Au-delà de 30 mots, on essaie de voir s’il n’est pas possible de retravailler la phrase pour la raccourcir un peu. Ça n’est pas le cas ? Dans ce cas, il se peut qu'elle contienne plusieurs idées. Dans ce cas, on rédige deux phrases courtes ou on utilise une liste à puces.

Je ne suis par ailleurs ni coatch ni assistante sociale, donc mes opinions n’ont pas plus de valeur que celles d’un(e) autre. Tu as déjà des éléments de réponse dans ta question : bosser ton site, apprendre le référencement et t’exercer, sortir de ta grotte et te montrer là où pourraient être les clients. Et où ? Sur certains réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Facebook), au cours d’événements de réseautage, et puis bien entendu la prospection classique : on repère les PME et artisans du coin, ceux qui ont des sites Web pour commencer, et on voit si on ne peut pas leur apporter quelque chose.
Les titres attirent l'attention, ensuite vous devez la garder. Le premier paragraphe, les premières lignes, doit inciter le lecteur à passer du temps sur votre contenu. Beaucoup de rédacteurs de contenu se concentrent sur le corps du contenu, et ne prennent pas soin de l'introduction. Si le lecteur ne dépasse jamais un premier paragraphe ennuyeux, le reste du contenu n'a pas d'importance.

Votre site doit parler de votre activité, mettra en avant la qualité de vos produits et citera vos références. Mais d’autres paramètres vous permettront de vous différencier vraiment auprès de vos clients et partenaires. Retour Internet vous propose de communiquer sur votre histoire, les valeurs fondamentales de votre société, et de valoriser vos différences, celles qui motiveront le choix de vos futurs clients.
Le célèbre site de paris et de poker en ligne Winamax est un pure player dont le principal souci a été de créer un lien de confiance avec les internautes. Winamax s’est trouvé face à un challenge difficile : celui de rassurer ses clients sur leurs dépôts d’argent en ligne, indispensables à l’utilisation du site, mais aussi de les sensibiliser au risque d’addiction aux jeux d’argent.
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
Tous les facteurs de classement ne sont plus égaux. L'apprentissage automatique de Google, RankBrain, analyse les comportements de l’internaute afin de comprendre comment fournir les meilleurs résultats pour chaque requête. Par exemple, les liens sont plus importants dans certains secteurs que d'autres. La fraicheur du contenu prime pour d’autres secteurs, mais elle est sans intérêt dans d'autres. Posez-vous la question : qu'est-ce qui est important pour votre audience et votre secteur d’activité ?
Si vous le souhaitez, nos traducteurs peuvent aussi réviser le contenu que vous auriez traduit vous-même et vous dire s’il est exploitable ou s’il vaut mieux le réécrire au complet. En effet, il est très important de porter une attention particulière aux textes que vous traduisez si vous souhaitez véhiculer le bon message à vos clients et donner une image sérieuse de votre entreprise sur le web.
Pour un rédacteur web, une marque, qu’est-ce que signifie un contenu de qualité ? Tous les contenus ne sont pas égaux, chaque moteur de recherche a sa propre définition de LA « qualité ». La communauté des référenceurs continue de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à expérimenter, et à étudier les résultats de recherche naturels afin de  comprendre ce que Google préfère.
Pour de nombreuses entreprises, la publicité traditionnelle présente un problème d’efficacité. La publicité sur les médias sociaux combat cette inefficacité en vous donnant la possibilité de cibler des utilisateurs en fonction de caractéristiques spécifiques ou de centres d’intérêt. Ceci est très précieux pour une organisation qui tente de mettre sur le marché du contenu à destination d’un public ou de groupes d’acheteurs de niche. À noter :
Je te conseil de te blinder en tant que plume, de dissocier complètement les deux, sinon, la pointe va se briser. Alors certes, ça se taille (je ne m’en lasse pas de cette expression), mais c’est une opération qui demande beaucoup justement, et qu’on n’arrive pas toujours à faire quand on n’en peut plus de ce métier. C’est rarement exprimé, mais il y a un moment douloureux dans le milieu que, je crois, pratiquement tous ont pu vivre. On n’en parle juste pas, mais c’est parce qu’il ne faut plus parler de choses “négatives”, il faut penser printemps.
Outre le fait de répondre aux besoins de votre public cible et de satisfaire les exigences de vos objectifs commerciaux, il vous sera nécessaire de décider du type de contenu le plus adapté à votre équipe marketing. Si vous ne disposez pas de caméraman et n’avez pas les moyens de faire appel aux services d’un professionnel, laissez les vidéos de côté. Si votre entreprise est une start-up et que vous n’avez aucun client d’importance, les études de cas ne sont pas vraiment une option. Trouvez les types de contenu qui correspondent le mieux à vos forces et à vos ressources, et faites-en votre priorité. Il n’est pas question de réinventer la roue, mais juste de mettre en évidence vos forces et de générer des affaires à l’aide de contenu intéressant.
Je vous en prie, c’est un des regards que je porte sur ce métier, c’est le plus neutre que j’ai pu tenter de proposer. Il m’est arrivé d’être bien plus critique, parfois bien plus emballée, mais aucune des critiques ou visions n’est vraiment fausses dans la mesure où ça reste un métier très rattaché à l’expérience de la personne qui l’exerce (c’est peut-être moins vrai en tant que salarié ? Je l’ignore). Mais si par ces visions je permets d’éclairer certaines questions, alors c’est parfait !
Tout comme le travail de documentation, la relecture est un point essentiel de la rédaction. L'utilisation d'un correcteur orthographique ne suffit pas, car celui-ci ne s’intéresse pas au sens des phrases. Hormis traquer des homophones, un correcteur en ligne ne pourra jamais vous dire : « Eh ! Tu es certain de ce que tu avances là ? ». Donc, prendre le temps de relire chaque phrase à tête reposée est un excellent moyen de repérer ces phrases qui contredisent votre pensée.

Bref, le début va être à la fois passionnant et agaçant. Je te conseille d’en bouffer un peu, avant de switcher sur des plateformes plus haut de gamme comme soumettre.fr ou Hopwork (qui s’appelle je sais plus quoi maintenant)… Et, si le coeur t’en dit, de rejoindre un groupe Facebook de rédac’, tu y verras des infos et des discussions/polémiques/autres passer. On y croise des débutants et des confirmés, et globalement, je crois que cela aide beaucoup les gens. ( https://www.facebook.com/groups/1547612368602851/)

Vous savez désormais quel objectif atteindre à l’aide de votre contenu. De quel volume de contenu avez-vous besoin ? Avez-vous besoin d’une vidéo par semaine ? De deux articles de blog par jour ? D’un webinaire et d’une démo par mois ? Créez un calendrier de contenu et partagez-le avec votre équipe. Quiconque impliqué dans le marketing de contenu devrait connaître le calendrier pour que personne ne soit surpris par les échéances. Plus le délai est cours, plus le nombre de personnes à s’investir sur chaque élément du contenu est élevé. La qualité doit toujours être en ligne de mire.
Ceux qui me suivent depuis trois ans savent que je me suis illustrée à de nombreuses reprises dans une lutte farouche contre l’ubérisation de la profession, et que je n’hésite pas à titrer sec contre les tarifs excessivement bas. Si vous n’avez pas froid aux yeux, vous pouvez toujours lire la version -18 de ce que je pense réellement des tarifs low-cost en rédaction Web et du mal qu’ils font au métier.

Prévoyez un petit cadeau de bienvenue (une démo gratuite, un carnet d’inspiration à télécharger, un échantillon de vos produits, etc.) pour démarrer la relation avec générosité. N’ayez pas peur d’être débordé si vous avez beaucoup de réactions à votre invitation. C’est ici qu’intervient la mise en place de vos premières campagnes de marketing automation.
Si vous le souhaitez, nos traducteurs peuvent aussi réviser le contenu que vous auriez traduit vous-même et vous dire s’il est exploitable ou s’il vaut mieux le réécrire au complet. En effet, il est très important de porter une attention particulière aux textes que vous traduisez si vous souhaitez véhiculer le bon message à vos clients et donner une image sérieuse de votre entreprise sur le web.
À l’ère des médias sociaux, toutes les entreprises sont des éditeurs, et ce dont les éditeurs ont besoin, c’est d’une source régulière de contenu de qualité. Plus facile à dire qu’à faire vous me direz ! Si vous essayez de créer du contenu qui résonnera auprès de votre public sur les médias sociaux et vous démarquera du bruit ambiant, c’est super ! Vous êtes sur la bonne voie. Vous devriez cependant commencer par l’étape la plus importante: établir une stratégie de marketing de contenu sinon vous risquez l’erreur comme nous avons pu le voir la semaine dernière sur ce blog.
Quiconque crée du contenu doit savoir quand il intervient sur la voie de la création du produit fini. Lors de la création de contenu, il peut être judicieux, par exemple, de commencer par les rédacteurs. Une fois la rédaction terminée, l’éditeur prend le relai. Viennent ensuite les designers ou les caméramen. Le contenu achevé passe ensuite dans les mains d’un responsable. Toute modification nécessaire impliquera l’intervention du créateur, puis d’un responsable pour l’approbation finale. Il peut aussi exister une étape intermédiaire dont sera responsable un chargé de projet. Il se pourrait également que vous ne disposiez pas des ressources nécessaires à la prise en charge d’un processus aussi complexe. Votre processus pourrait n’impliquer qu’un rédacteur et un designer. Dans tous les cas, chaque personne doit savoir à quel moment elle intervient dans le processus, et quelles sont ses responsabilités dans le cadre d’un projet de contenu standard.
Si vous avez une boutique en ligne, il est important de rédiger chaque fiche produit avec soins afin d’inciter vos visiteurs à passer à l’acte d’achat. Une fiche produit optimisée au niveau SEO et Marketing à 7 fois plus de chance de convertir en vente. Il n’y a donc aucune question à se poser. Nos rédacteurs de contenu web vont donc analyser chaque caractéristique de vos produits afin de mettre en avant leurs forces et ainsi transmettre la bonne information.
En plus d’aiguiller le rédacteur, votre documentation existante l’aidera à créer du contenu cohérent et arrimé à l’ensemble de vos communications d’entreprise. Qu’il s’agisse d’une ancienne version du site Web, d’un énoncé de mission, des valeurs régissant votre culture d’entreprise, de brochures commerciales ou d’outils d’aide à la vente, votre matériel de référence déborde de renseignements pertinents pour la rédaction.
Le meilleur moyen de remédier à ce problème est d’écrire des articles pour votre blog qui vous serviront de vitrine au moment de prospecter. S’ils sont bien rédigés (et ils le seront, n’est-ce-pas ?!), ces articles vous seront bien plus efficaces qu’un CV classique et ennuyeux à mourir. Et s’ils sont partagés et commentés, alors là chers amis, vous avez tout à y gagner.
Attention tout de même à ne pas surcharger un article de mots-clés au détriment de la langue (et de l’intérêt pour le lecteur). Si votre article contient des phrases du type « Référencement argent facile Facebook » – et je vous promets que ces « phrases » peuvent être trouvées sur le web, le robot de Google va estimer que vous voulez lui jouer un mauvais tour, et votre contenu ne sera pas mis en avant.
Prévoyez un petit cadeau de bienvenue (une démo gratuite, un carnet d’inspiration à télécharger, un échantillon de vos produits, etc.) pour démarrer la relation avec générosité. N’ayez pas peur d’être débordé si vous avez beaucoup de réactions à votre invitation. C’est ici qu’intervient la mise en place de vos premières campagnes de marketing automation.
Allo Resto propose ainsi une foule d’astuces et de conseils à ses restaurants partenaires, afin qu’ils puissent optimiser leur utilisation du service et booster leurs commandes sur la plateforme. Ce blog d’entreprise apporte une réelle valeur ajoutée aux partenaires d’Allo Resto, qui a par ailleurs tout intérêt à ce que les restaurants maximisent leurs profits sur son site.
L’idée est de proposer aux Rédacteurs Web non pas d’être payés au bon vouloir de la clientèle, mais bien de fixer eux-mêmes leurs prix. Le/la pro met directement en vente son article, et il est acheté, ou non. C’est une excellente solution pour vendre des billets qui peuvent nous rester sur les bras, ou tout simplement pour écrire en étant payé correctement. Certain-es bossent même presque exclusivement comme ça.
×