Mon cas est spécifique : je suis d’origine marocaine et je vis au Maroc et je n’arrive pas à m’inscrire sur les plateformes qui exigent pratiquement toutes, qu’on soit immatriculé. La seule plateforme que j’ai localisée qui n’exige pas de numéro de Siret est Upwork. Elle m’a informée gentiment qu’elle reçoit quotidiennement 10 000 nouvelles inscriptions et n’en choisit qu’un faible pourcentage, certainement les candidats les plus expérimentés. Connais-tu une plateforme qui n’a pas cette condition d’immatriculation ?

Qui est responsable des propositions d’idées ? Des personnes spécifiques doivent se charger de trouver des idées de contenu, mais la contribution devrait également être ouverte à tous, du moment qu’ils ont une bonne idée. Il serait dommage que le processus empêche le partage des idées. Il est également nécessaire de déterminer le lieu d’expression des idées et savoir qui les approuve. Pour trouver du bon contenu, n’hésitez pas à faire une recherche de mots-clés (en utilisant des outils comme Moz, SemRush ou Google Keyword Planner) de votre site ainsi que ceux des sites de vos concurrents. Faites également un benchmark des contenus qui performent le mieux sur les sites concurrents. Une fois l’idée approuvée, passez à l’étape suivante…


Le référencement naturel sur les mots-clés à volumes de recherche élevés est difficile, surtout si votre site est nouveau. C'est là que la longue traîne (mots-clés de plus de 3 mots) vient à votre secours. En affinant votre stratégie de mots clés, vous pouvez réduire considérablement votre concurrence, tout en augmentant le trafic et les conversions.
Pour de nombreuses entreprises, la publicité traditionnelle présente un problème d’efficacité. La publicité sur les médias sociaux combat cette inefficacité en vous donnant la possibilité de cibler des utilisateurs en fonction de caractéristiques spécifiques ou de centres d’intérêt. Ceci est très précieux pour une organisation qui tente de mettre sur le marché du contenu à destination d’un public ou de groupes d’acheteurs de niche. À noter :

A l’époque où j’ai écrit cet article, je ne sais pas si Wriiters existait déjà, mais c’est d’une certaine manière une bonne piste. Ce n’est pas une plateforme conventionnelle, puisqu’elle ne propose pas au rédac’ de prendre des missions, c’est l’inverse : elle lui propose de mettre en vente ses propres articles dans la thématique et prix qu’il souhaite. Je ne l’ai pas encore testée, mais j’en ai eu de bons retours. Ca peut être intéressant pour se faire un peu d’argent… Mais ça ne sera sans doute pas aussi formateur que d’avoir des briefs clients.
Même si votre expertise dans votre domaine d’activité n’est plus à démontrer, il est tout-de-même important d’optimiser votre contenu au niveau SEO et Marketing afin d’avoir un bon positionnement sur Google et d’inciter les gens à vous contacter. Nos rédacteurs SEO savent prendre le recul nécessaire pour vulgariser le contenu afin qu’il soit compris par votre audience et qu’il donne envie de vous contacter.
Les titres attirent l'attention, ensuite vous devez la garder. Le premier paragraphe, les premières lignes, doit inciter le lecteur à passer du temps sur votre contenu. Beaucoup de rédacteurs de contenu se concentrent sur le corps du contenu, et ne prennent pas soin de l'introduction. Si le lecteur ne dépasse jamais un premier paragraphe ennuyeux, le reste du contenu n'a pas d'importance.
×