Là aussi, ce pure player a su réduire le niveau de risque perçu avec un site pensé pour l’utilisateur, au tunnel d’achat clair et intuitif. Une FAQ répond aux questions les plus fréquemment posées, tandis que des newsletters irrésistibles, souvent composées d’une simple blague ou d’un jeu de mots accompagné d’un appel à l’action décalé, nous rappellent régulièrement de venir commander sur le site.
La création de votre contenu est terminée. Maintenant, vous allez devoir le promouvoir. Mais tous les contenus ne sont pas nés égaux. Vous allez donc devoir prédéterminer la façon dont vous allez promouvoir votre contenu afin d’obtenir le maximum de portée et d’effet. Votre processus de promotion du contenu garantit que tous vos efforts de création n’étaient pas vains. 

#51: Stratégies marketing et branding d’un ecommerce avec Philippe KyprianouFacebook Twitter LinkedIn Si j’avais à nommer un top 3 des marketeurs québécois avec qui j’aime le plus discuter, ce serait (sans ordre particulier) David Grégoire, Alexandra Martel et mon invité d’aujourd’hui. Phil Kyprianou est un gars non seulement drôle, mais incroyablement pertinent qui coupe la bullshit pour se rendre droit au but. Dans les derniers podcast que j’ai faits avec lui (épisodes 2 et 3), il a expliqué comment il a généré 60 000 leads pratiquement gratuitement pour sa boutique en ligne de bikers: Goth Rider. Entreprise qui est passée de 0 à 1M en chiffre d’affaires dans ses 6 premiers mois! Bref.…

Si vous sentez que vous êtes fait pour ça et que vous êtes doué, écrivez, formez-vous, et écrivez, encore et toujours, afin de vous construire un portfolio complet et solide. Vos articles finiront par être remarqués d’une manière ou d’une autre, et vous serez tellement sollicité que vous n’aurez plus qu’à sélectionner les meilleurs clients. Enfin, c’est tout le malheur que je vous souhaite ☺.
Comment savoir si votre contenu est susceptible d’intéresser les internautes ? La réponse est simple : Vous ne décidez pas, les lecteurs décident. S’ils aiment vos contenus, ils les liront et certains vous le diront même. Votre premier élément de mesure est évident : quel sont les contenus de votre site qui attirent le plus de trafic, de commentaires, de partages. Et pour les autres, exercez votre esprit critique pour trouver un moyen de les rendre plus attrayants.
La création de votre contenu est terminée. Maintenant, vous allez devoir le promouvoir. Mais tous les contenus ne sont pas nés égaux. Vous allez donc devoir prédéterminer la façon dont vous allez promouvoir votre contenu afin d’obtenir le maximum de portée et d’effet. Votre processus de promotion du contenu garantit que tous vos efforts de création n’étaient pas vains.
Les articles contenant des photos, des infographies et d'autres éléments visuels affichent jusqu'à 94% de visionnages en plus : autant dire que l'exclusion des visuels est une erreur colossale ! L’utilisation des images a également un certain poids en terme d'optimisation pour les moteurs de recherche (pensez à renseigner l’attribut alt de la balise image).
Pour de nombreuses entreprises, la publicité traditionnelle présente un problème d’efficacité. La publicité sur les médias sociaux combat cette inefficacité en vous donnant la possibilité de cibler des utilisateurs en fonction de caractéristiques spécifiques ou de centres d’intérêt. Ceci est très précieux pour une organisation qui tente de mettre sur le marché du contenu à destination d’un public ou de groupes d’acheteurs de niche. À noter :
1. Tout d’abord, identifiez tous les outils avec lesquels vous suivrez la performance de votre contenu. Ils comprendront probablement une plateforme de gestion des médias sociaux comme Hootsuite pour l’analyse des médias sociaux, Google Analytics pour le suivi du trafic sur les pages, et une plateforme comme Salesforce pour le suivi des leads et des ventes. Ils peuvent comprendre d’autres outils spécifiques à vos objectifs, votre entreprise ou votre secteur d’activité. L’important est de disposer de tous les outils nécessaires pour faire coïncider votre marketing de contenu avec les indicateurs économiques visés.
Bref, le début va être à la fois passionnant et agaçant. Je te conseille d’en bouffer un peu, avant de switcher sur des plateformes plus haut de gamme comme soumettre.fr ou Hopwork (qui s’appelle je sais plus quoi maintenant)… Et, si le coeur t’en dit, de rejoindre un groupe Facebook de rédac’, tu y verras des infos et des discussions/polémiques/autres passer. On y croise des débutants et des confirmés, et globalement, je crois que cela aide beaucoup les gens. ( https://www.facebook.com/groups/1547612368602851/)

Cela ne signifie pas que vous devez écrire bêtement un message plusieurs fois de suite. Rappelez aux visiteurs le message principal que vous essayez de délivrer en changeant la forme de votre message. Les lecteurs en ligne sont volatiles, et ils peuvent simplement parcourir votre publication. Rappelez votre appel à l'action (prise de contact, offre de service...) ou d'autres informations précieuses plusieurs fois dans votre contenu. Vous augmenterez ainsi le taux de conversion.


En septembre 2015, le Content Marketing Institute (CMI) et le site MarketingProfs se sont associés pour réaliser une étude sur les projets des entreprises B2B en matière de contenus. Cette analyse a donné des chiffres très intéressants quant à l’importance du Content Marketing dans la réalisation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs. Nous vous proposons un tour d’horizon des résultats les plus pertinents !
Allo Resto propose ainsi une foule d’astuces et de conseils à ses restaurants partenaires, afin qu’ils puissent optimiser leur utilisation du service et booster leurs commandes sur la plateforme. Ce blog d’entreprise apporte une réelle valeur ajoutée aux partenaires d’Allo Resto, qui a par ailleurs tout intérêt à ce que les restaurants maximisent leurs profits sur son site.
Parmi ces éléments, le plus important est sans aucun doute celui qui concerne les « lieux ». Pour certains types de contenu, la réponse à cette problématique est évidente. Les annonces sur les médias sociaux constituent par essence de la promotion. Les newsletters ne font généralement l’objet d’aucune promotion en dehors du courrier électronique, même s’il est possible d’encourager les gens à s’y abonner. En général, toutefois, il sera nécessaire de promouvoir votre contenu sur une variété de canaux, afin d’augmenter sa visibilité et de diriger le trafic.
Quiconque crée du contenu doit savoir quand il intervient sur la voie de la création du produit fini. Lors de la création de contenu, il peut être judicieux, par exemple, de commencer par les rédacteurs. Une fois la rédaction terminée, l’éditeur prend le relai. Viennent ensuite les designers ou les caméramen. Le contenu achevé passe ensuite dans les mains d’un responsable. Toute modification nécessaire impliquera l’intervention du créateur, puis d’un responsable pour l’approbation finale. Il peut aussi exister une étape intermédiaire dont sera responsable un chargé de projet. Il se pourrait également que vous ne disposiez pas des ressources nécessaires à la prise en charge d’un processus aussi complexe. Votre processus pourrait n’impliquer qu’un rédacteur et un designer. Dans tous les cas, chaque personne doit savoir à quel moment elle intervient dans le processus, et quelles sont ses responsabilités dans le cadre d’un projet de contenu standard.
Loin de moi l’idée de conseiller au rédacteur web débutant de rédiger des phrases qui se limitent à Sujet – Verbe – Complément, mais des phrases trop longues risquent de perdre le lecteur. Je ne dis pas que le lecteur lambda n’est pas très malin ! D’ailleurs, rien ne m’horripile plus que quand je lis des conseils du genre « Rédigez des articles de blog faciles à comprendre ». Mais rendons-nous à l’évidence, une phrase longue est plus difficilement compréhensible sur smartphone que deux ou trois phrases courtes.
Parmi ces éléments, le plus important est sans aucun doute celui qui concerne les « lieux ». Pour certains types de contenu, la réponse à cette problématique est évidente. Les annonces sur les médias sociaux constituent par essence de la promotion. Les newsletters ne font généralement l’objet d’aucune promotion en dehors du courrier électronique, même s’il est possible d’encourager les gens à s’y abonner. En général, toutefois, il sera nécessaire de promouvoir votre contenu sur une variété de canaux, afin d’augmenter sa visibilité et de diriger le trafic.
This website uses cookies to improve your experience while you navigate through the website. Out of these cookies, the cookies that are categorized as necessary are stored on your browser as they are essential for the working of basic functionalities of the website. We also use third-party cookies that help us analyze and understand how you use this website. These cookies will be stored in your browser only with your consent. You also have the option to opt-out of these cookies. But opting out of some of these cookies may have an effect on your browsing experience.
Le marketing de contenu ne se concentre pas sur la vente, mais sur la communication avec les clients et prospects par le biais de programmes qui valorisent des éléments du capital de la marque (ex : responsabilité sociétale, patrimoine culturel, capacité à innover). Cette communication marketing se distingue ainsi de la publicité qui doit faire vendre (spot, bannière publicitaire, placement de produit) ou du sponsoring qui apporte de la visibilité pour une marque. De la même manière que pour la publicité, il est possible de mesurer le retour sur investissement d'une stratégie de contenu, celle-ci ayant pour but in fine de générer une opportunité commerciale1.
Concernant ton sentiment de prendre les lecteurs pour des cons, je vois ce que tu veux dire. J’ai déjà épluché une bonne centaine de commandes (pas acceptées, hein) et je vois ce qu’il en ressort généralement. L’écriture au service du business, faisant fi du réel pouvoir et de la portée émotionnelle des mots, préférant jongler avec eux pour caresser des bots dans le sens du poil.
Mettre en place une stratégie Content Marketing permet de remplir plusieurs objectifs. Parmi les principaux retours souhaités par les entreprises B2B, c’est l’acquisition de leads qui remporte le titre (85%), suivi de près par l’augmentation des ventes (84%). Les autres objectifs sont plutôt axés sur l’éducation des prospects (78%), la gestion d’e-réputation (77%) ou encore l’engagement (76%).
Vous avez remarqué qu’aucun de ces objectifs de marketing de contenu ne s’intéresse aux mentions J’aime, aux retweets ou aux favoris. Ceci s’explique par le fait que, comme pour vos objectifs sur les médias sociaux, il est absolument essentiel que vos objectifs de marketing de contenu coïncident avec vos objectifs commerciaux plus larges. Les aligner vous oblige à envisager le contenu en termes de mesures commerciales, comme le trafic, les leads et les ventes – des indicateurs que les autres équipes ont aussi en référence. Cet alignement est également utile pour démontrer la valeur de vos initiatives en marketing de contenu à plus grande échelle, ce qui est extrêmement précieux lors de négociations avec des parties prenantes qui ne sont pas exposées au marketing de contenu de votre entreprise ou qui doutent de sa valeur.
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
Rédiger un texte pour internet, c'est transmettre votre message pour diffuser la connaissance de votre activité sur internet , en restant fidèle à vos objectifs de communication. C'est concevoir et rédiger des messages clairs, efficaces, actualisés et optimisés pour internet. C'est aussi le placement de mots-clés dans des places stratégiques du texte pour un meilleur référencement.
Attention tout de même à ne pas surcharger un article de mots-clés au détriment de la langue (et de l’intérêt pour le lecteur). Si votre article contient des phrases du type « Référencement argent facile Facebook » – et je vous promets que ces « phrases » peuvent être trouvées sur le web, le robot de Google va estimer que vous voulez lui jouer un mauvais tour, et votre contenu ne sera pas mis en avant.
2. Ensuite, il sera nécessaire d’établir un calendrier de suivi de la performance du contenu. Cela dépendra du type de contenu et de la manière dont sa promotion est assurée. Il serait probablement judicieux de faire un point hebdomadaire avec votre équipe pour savoir si la participation et les leads générés sont en augmentation ou en diminution. Ceci permettra de connaître l’impact positif ou négatif des sujets abordés ou des intervenants choisis sur une semaine donnée sur vos indicateurs clés de performance. La performance sur les médias sociaux, quant à elle, devrait probablement être analysée quotidiennement, pour ajuster rapidement votre calendrier et mettre en avant le contenu qui résonne auprès du public (et par conséquent supprimer celui qui a manqué sa cible). Plus vous analyserez fréquemment la performance de votre contenu, plus votre équipe bénéficiera d’une souplesse pour affiner le contenu si nécessaire, et au moment opportun.
Sur LinkedIn, si vous êtes anglophone, vous avez l’embarras du choix: “Aspiring Writers”, “Digital Marketing” ou encore “Marketing Communication” sont ceux que je préfère. Si vous ne parlez pas Anglais, il y a groupe avec des fils de discussion intéressantes, c’est “Rédaction web, stratégie de contenu et référencement naturel”. Il y en a certainement d’autres tout aussi intéressants pour un rédacteur web, je pense notamment aux groupes traitant du webmarketing où vous pouvez trouver pas mal de prospects.
Déjà, vous dérouillez votre plume en direct. Comme vous faites du kilo, et que tout le monde se fiche de vos états d’âme d’auteur sur le retour, vous apprenez à écrire peu importe le sujet et la circonstance. Les lieux communs fusent, c’est comme ça que vous en venez à une écriture de remplissage qui peu, soyons francs, vous rapporter « beaucoup ».

Quand on débute, en tant que rédacteur ou rédactrice web, je crois qu’on passe tous par la case « plateformes de rédaction web ». À ma connaissance, un rédac’ freelance ne commence pas par une autre branche du métier. Faciles à trouver, permettant de travailler presque tout de suite, et très séduisantes sur le papier, les plateformes sont ultra-plébiscitées par les clients et les professionnels de la rédaction… Quand ils sont débutants (les premiers, comme les seconds).

Bref, le début va être à la fois passionnant et agaçant. Je te conseille d’en bouffer un peu, avant de switcher sur des plateformes plus haut de gamme comme soumettre.fr ou Hopwork (qui s’appelle je sais plus quoi maintenant)… Et, si le coeur t’en dit, de rejoindre un groupe Facebook de rédac’, tu y verras des infos et des discussions/polémiques/autres passer. On y croise des débutants et des confirmés, et globalement, je crois que cela aide beaucoup les gens. ( https://www.facebook.com/groups/1547612368602851/)
Alors, concrètement, est-ce que travailler avec (pour ?) des plateformes de rédaction Web, ça paie ? Non. Sur PressEnter, dans « Les trésors du capitaine Ipsum » (Episode 8 de la série : « La voie du Rédacteur Web »), je déroulais un certain nombre de références pour aider à fixer ses tarifs en tant que rédacteur. Et je reviendrai bientôt avec un article dédié à cela.
Mon cas est spécifique : je suis d’origine marocaine et je vis au Maroc et je n’arrive pas à m’inscrire sur les plateformes qui exigent pratiquement toutes, qu’on soit immatriculé. La seule plateforme que j’ai localisée qui n’exige pas de numéro de Siret est Upwork. Elle m’a informée gentiment qu’elle reçoit quotidiennement 10 000 nouvelles inscriptions et n’en choisit qu’un faible pourcentage, certainement les candidats les plus expérimentés. Connais-tu une plateforme qui n’a pas cette condition d’immatriculation ?

Vous avez remarqué qu’aucun de ces objectifs de marketing de contenu ne s’intéresse aux mentions J’aime, aux retweets ou aux favoris. Ceci s’explique par le fait que, comme pour vos objectifs sur les médias sociaux, il est absolument essentiel que vos objectifs de marketing de contenu coïncident avec vos objectifs commerciaux plus larges. Les aligner vous oblige à envisager le contenu en termes de mesures commerciales, comme le trafic, les leads et les ventes – des indicateurs que les autres équipes ont aussi en référence. Cet alignement est également utile pour démontrer la valeur de vos initiatives en marketing de contenu à plus grande échelle, ce qui est extrêmement précieux lors de négociations avec des parties prenantes qui ne sont pas exposées au marketing de contenu de votre entreprise ou qui doutent de sa valeur.


Comment savoir si votre contenu est susceptible d’intéresser les internautes ? La réponse est simple : Vous ne décidez pas, les lecteurs décident. S’ils aiment vos contenus, ils les liront et certains vous le diront même. Votre premier élément de mesure est évident : quel sont les contenus de votre site qui attirent le plus de trafic, de commentaires, de partages. Et pour les autres, exercez votre esprit critique pour trouver un moyen de les rendre plus attrayants.
Notre travail consiste à créer du contenu de qualité, mais avant tout à optimiser votre message pour capter l’attention des visiteurs sur toutes les plateformes. À cette fin, nous devons comprendre de quelle façon vos contenus contribueront à soutenir votre marque. Ça peut sembler évident, mais pour vous assurer que les textes produits répondent à vos attentes, le succès réside dans une planification judicieuse.

Sans parler de l’arrivée fracassante du Règlement Général de Protection des Données (RGPD pour les intimes), qui limite les achats ou locations de listes d’e-mails, il est parfois difficile d’obtenir l’adresse e-mail de prospects. Cependant, le marketing de contenu vous permet de susciter l’intérêt de votre audience, et donc de les inciter à vous donner leur adresse e-mail.
×