Vous l’aurez compris, la rédaction de contenu pour améliorer le référencement prend du temps mais peut s’avérer une stratégie gagnante et très rentable. Par ce biais, les prospects viendront naturellement à vous, mais n’oubliez pas l’humain dans tout cela ! En effet vous ou vos commerciaux resteront la dernière étape pour vendre vos produits/services et fidéliser les clients dans le temps… mais c’est un autre débat !
Le recours à un prestataire spécialisé en marketing de contenu s'avère indispensable pour bénéficier de son savoir-faire, de son expérience et de ses ressources. Pour autant, toute entreprise - et ce quelque soit sa taille et son secteur - peut se lancer dans l'aventure. Il s'agit alors de procéder en deux temps : définir une stratégie de contenu et initier les premières actions.

1. Tout d’abord, identifiez tous les outils avec lesquels vous suivrez la performance de votre contenu. Ils comprendront probablement une plateforme de gestion des médias sociaux comme Hootsuite pour l’analyse des médias sociaux, Google Analytics pour le suivi du trafic sur les pages, et une plateforme comme Salesforce pour le suivi des leads et des ventes. Ils peuvent comprendre d’autres outils spécifiques à vos objectifs, votre entreprise ou votre secteur d’activité. L’important est de disposer de tous les outils nécessaires pour faire coïncider votre marketing de contenu avec les indicateurs économiques visés.


Le référencement naturel sur les mots-clés à volumes de recherche élevés est difficile, surtout si votre site est nouveau. C'est là que la longue traîne (mots-clés de plus de 3 mots) vient à votre secours. En affinant votre stratégie de mots clés, vous pouvez réduire considérablement votre concurrence, tout en augmentant le trafic et les conversions.
Merci beaucoup pour cette envolée de compliments lus un lundi (on devrait toujours commencer la semaine comme ça, je le crois), surtout pour l’ergonomie des sites. Bien que je n’y sois pour pas grand chose (si ce n’est les idées, sans doute ?) car, Achronique et PressEnter sont le fruit du taff de David Legrand sur des thèmes existants, je suis bien contente que ces sites fonctionnent toujours tant sur la navigation que sur le visuel. Même si… Avouons que je dois m’attaquer à la durée de chargement de PressEnter, c’est plus possible !!
Le célèbre site de paris et de poker en ligne Winamax est un pure player dont le principal souci a été de créer un lien de confiance avec les internautes. Winamax s’est trouvé face à un challenge difficile : celui de rassurer ses clients sur leurs dépôts d’argent en ligne, indispensables à l’utilisation du site, mais aussi de les sensibiliser au risque d’addiction aux jeux d’argent.
Ce cahier d’exercices s’inscrit dans la droite ligne des cahiers de grammaire. En effet, une fois acquis l’orthographe, Ies règles grammaticales de base encore faut-il apprendre à rédiger. Non seulement, on n’écrit pas comme on parle, mais l’absence de gestes, de mimiques et aussi de l’interlocuteur implique d’être à la fois clair, concis et précis. Autant de qualités qui s’apprennent et ne s’inventent pas, même si à l’usage, elles permettent à chacun de trouver son style, c’est-à-dire sa façon de s’exprimer et de communiquer par l’écrit.
Sans parler de l’arrivée fracassante du Règlement Général de Protection des Données (RGPD pour les intimes), qui limite les achats ou locations de listes d’e-mails, il est parfois difficile d’obtenir l’adresse e-mail de prospects. Cependant, le marketing de contenu vous permet de susciter l’intérêt de votre audience, et donc de les inciter à vous donner leur adresse e-mail.

Les articles contenant des photos, des infographies et d'autres éléments visuels affichent jusqu'à 94% de visionnages en plus : autant dire que l'exclusion des visuels est une erreur colossale ! L’utilisation des images a également un certain poids en terme d'optimisation pour les moteurs de recherche (pensez à renseigner l’attribut alt de la balise image).
Cela ne signifie pas que vous devez écrire bêtement un message plusieurs fois de suite. Rappelez aux visiteurs le message principal que vous essayez de délivrer en changeant la forme de votre message. Les lecteurs en ligne sont volatiles, et ils peuvent simplement parcourir votre publication. Rappelez votre appel à l'action (prise de contact, offre de service...) ou d'autres informations précieuses plusieurs fois dans votre contenu. Vous augmenterez ainsi le taux de conversion.

Si vous le souhaitez, nos traducteurs peuvent aussi réviser le contenu que vous auriez traduit vous-même et vous dire s’il est exploitable ou s’il vaut mieux le réécrire au complet. En effet, il est très important de porter une attention particulière aux textes que vous traduisez si vous souhaitez véhiculer le bon message à vos clients et donner une image sérieuse de votre entreprise sur le web.
Prévoyez un petit cadeau de bienvenue (une démo gratuite, un carnet d’inspiration à télécharger, un échantillon de vos produits, etc.) pour démarrer la relation avec générosité. N’ayez pas peur d’être débordé si vous avez beaucoup de réactions à votre invitation. C’est ici qu’intervient la mise en place de vos premières campagnes de marketing automation.
Ceux qui me suivent depuis trois ans savent que je me suis illustrée à de nombreuses reprises dans une lutte farouche contre l’ubérisation de la profession, et que je n’hésite pas à titrer sec contre les tarifs excessivement bas. Si vous n’avez pas froid aux yeux, vous pouvez toujours lire la version -18 de ce que je pense réellement des tarifs low-cost en rédaction Web et du mal qu’ils font au métier.
Fortement concurrencés par les réseaux sociaux, les moteurs de recherche – et plus particulièrement Google – demeurent encore les principaux pourvoyeur de trafic pour un site internet.
Si le positionnement sur ces moteurs est une activité très concurrentielle, c’est qu’il est synonyme d’une source continue et gratuite de visiteurs pour le site internet parvenu à se placer. Soit l’opposé de l’acquisition de trafic par l’achat d’espace publicitaire, stratégie se révélant onéreuse et aux effets limités dans le temps.
Je n’ai pas grande connaissance à propos des formations, n’en ayant moi-même jamais suivi. Quand j’ai commencé le métier, c’était juste avant la grande bascule dans le “domaine public”, et à part en faisant des études (type master 1 en comm’, ou trucmuche d’une école privée en comm’), il n’y avait que la débrouille et l’apprentissage par soi-même. Aujourd’hui, il y a pléthore de formations diverses, toutes promettent une accession simple et rapide au Saint-Graal, mais toutes ne donnent pas le même niveau à l’arrivée. Et je ne parle ici que des formations dispensées par des rédac’s freelance. Je n’ai aucune idée de ce qu’il se fait aujourd’hui dans le circuit officiel.
#48: JF Tremblay – Le king du flip.Facebook Twitter LinkedIn Qui ici fait de l’immobilier? Je suis curieux… Combien de portes avez-vous? Faites-vous vraiment de l’argent avec ça? On connait tous quelqu’un qui a fait proche 100K$ en revendant une propriété, ce n’est pas SI rare. Perso, je ne connais rien à ça, mais ça fait quand même depuis que je suis petit que ça m’intéresse. Le problème? Je n’avais personne pour me parler des dessous de l’immobilier alors je ne me suis jamais lancé. Je suis seul dans cette situation? En tout cas… cette année, c’est en train de changer! Après avoir reçu Mathieu Plante qui…

De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
×