Plutôt que de vous concentrer sur la densité des mots-clés, vous devez accorder plus d'attention au Word Embedding. L'utilisation de mots-clés, de synonymes et de variantes grammaticales connexes améliore non seulement vos chances de classement dans les SERP, mais empêche également la redondance dans votre contenu. Testez toute de suite l’optimisation sémantique de Seoquantum.

Voici un exemple concret de cette réussite. En plus de nos prestations de conseil marketing, nous avons un autre pôle d’activité événementiel, via l’organisation d’activités ludiques de team building à Paris. Nous souhaitions le positionner sur une clientèle étrangère, toujours en B2B. En mettant en place une stratégie de rédaction de contenu en anglais, nous avons pu nous positionner n°1 sur Google en moins d’un an en réponse à la recherche “team building activities in Paris” avec un de nos articles (source pour le test site G-force).

Une frise chronologique interactive permet de dérouler toute l’histoire de la marque, et retrace ses moments forts : la naissance de l’idée, le choix du nom, et même l’origine d’une petite phrase amusante que l’on retrouve sur toutes les bouteilles Innocent (« Secouer avant d’ouvrir. Pas après ! »), photo à l’appui. Le ton est sincère, dénué de toute rigidité corporate.


Prenez l’habitude de créer régulièrement des rapports sur la performance de votre marketing de contenu. Ces rapports peuvent ensuite être partagés avec votre équipe, dans un souci de transparence et pour leur montrer les performances du contenu. Il est également possible de présenter rapports à la Direction, pour démontrer la valeur de votre contenu pour l’entreprise. Enfin, ils vous donnent un aperçu des indicateurs clés, ce qui se révèle pratique pour évaluer les objectifs des prochaines campagnes de marketing de contenu.

Les titres attirent l'attention, ensuite vous devez la garder. Le premier paragraphe, les premières lignes, doit inciter le lecteur à passer du temps sur votre contenu. Beaucoup de rédacteurs de contenu se concentrent sur le corps du contenu, et ne prennent pas soin de l'introduction. Si le lecteur ne dépasse jamais un premier paragraphe ennuyeux, le reste du contenu n'a pas d'importance.

×