En attendant, je persiste à penser que si on a un peu de talent et beaucoup de volonté, ce métier est hyper gratifiant et est tout à fait accessible. A condition de travailler sans cesse ses automatismes et se tenir toujours à jour de ce qu’il se fait ou non. Cela dit, la Rédaction Web est un domaine vaste, et il ne sera pas rare que tu doives te débrouiller par toi-même quand on te demandera des missions pour lesquelles tu n’as jamais été formé (un exemple perso en tête : améliorer l’humour d’un script de spot de pub… C’est pas si facile).
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
Bref, le début va être à la fois passionnant et agaçant. Je te conseille d’en bouffer un peu, avant de switcher sur des plateformes plus haut de gamme comme soumettre.fr ou Hopwork (qui s’appelle je sais plus quoi maintenant)… Et, si le coeur t’en dit, de rejoindre un groupe Facebook de rédac’, tu y verras des infos et des discussions/polémiques/autres passer. On y croise des débutants et des confirmés, et globalement, je crois que cela aide beaucoup les gens. ( https://www.facebook.com/groups/1547612368602851/)

Prévoyez un petit cadeau de bienvenue (une démo gratuite, un carnet d’inspiration à télécharger, un échantillon de vos produits, etc.) pour démarrer la relation avec générosité. N’ayez pas peur d’être débordé si vous avez beaucoup de réactions à votre invitation. C’est ici qu’intervient la mise en place de vos premières campagnes de marketing automation.
×