Finalement, l’idée générale est de faciliter la tâche de l’internaute. Il est important de garder à l’esprit que sur le web un visiteur n’est jamais captif. Il navigue de site en site et son attention est réduite. D’où l’intérêt d’aller à l’essentiel pour capter immédiatement son attention et tenter de le fidéliser par la suite. La rédaction Web demande de la rigueur mais elle procure un plaisir énorme quand l’article est diffusé et partagé.
Tous les facteurs de classement ne sont plus égaux. L'apprentissage automatique de Google, RankBrain, analyse les comportements de l’internaute afin de comprendre comment fournir les meilleurs résultats pour chaque requête. Par exemple, les liens sont plus importants dans certains secteurs que d'autres. La fraicheur du contenu prime pour d’autres secteurs, mais elle est sans intérêt dans d'autres. Posez-vous la question : qu'est-ce qui est important pour votre audience et votre secteur d’activité ?
Le marketing de contenu est sur toutes les lèvres. Tous les experts en parlent. Toutes les grandes marques en font. Mais en quoi cela vous concerne-t-il, vous entrepreneur, commerçant ou profession libérale ? A quoi cela peut-il bien servir votre entreprise, et surtout quelle méthode utiliser et quels résultats en espérer ? Voilà les vraies questions qu’abordera cet article.
Si vous décidez de nous confier l’intégration de votre contenu, nous nous occuperons également de remplir les champs dédiés à l’optimisation SEO de vos textes (balises méta-titres, ALT et méta-descriptions). Dans le cas d’une modification d’URL, nous nous chargerons également d’effectuer la redirection afin d’éviter le contenu dupliqué et les pénalités Google.
La charte éditoriale du site doit être clairement définie et comprise dans les premières secondes qui suivent l’arrivée sur la page.
La structure de l’article est également un élément important. C’est ce que l’oeil du visiteur perçoit en premier. Les phrases sont courtes, le texte doit être aéré, avec des titres et des sous-titres percutants et résumant l’information contenue dans chaque paragraphe.
L’ajout d’illustrations et de vidéos donnent une touche de dynamisme au texte et sont des points positifs. Il en va de même pour les espaces communautaires (zone de commentaires, forum, etc.) qui sont des valeurs sûres en terme d’attractivité.
Pour un rédacteur web, une marque, qu’est-ce que signifie un contenu de qualité ? Tous les contenus ne sont pas égaux, chaque moteur de recherche a sa propre définition de LA « qualité ». La communauté des référenceurs continue de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à expérimenter, et à étudier les résultats de recherche naturels afin de  comprendre ce que Google préfère.
3. Les médias sociaux payés tirent profit des annonces sur les médias sociaux pour augmenter la visibilité de votre contenu. En investissant de l’argent dans vos publications digitales, vous avez la possibilité de cibler un public très spécifique et d’augmenter votre portée digitale lorsque vous en avez le plus besoin : juste après la sortie de votre contenu. En d’autres termes, les annonces sur les médias sociaux permettent à votre contenu d’être vu par les bonnes personnes au bon moment. Particulièrement utile pour du contenu générant des leads, cela vous aidera à atteindre vos objectifs en génération de prospects, d’inscriptions et de ventes.

Prenez l’habitude de créer régulièrement des rapports sur la performance de votre marketing de contenu. Ces rapports peuvent ensuite être partagés avec votre équipe, dans un souci de transparence et pour leur montrer les performances du contenu. Il est également possible de présenter rapports à la Direction, pour démontrer la valeur de votre contenu pour l’entreprise. Enfin, ils vous donnent un aperçu des indicateurs clés, ce qui se révèle pratique pour évaluer les objectifs des prochaines campagnes de marketing de contenu.


Si vous le souhaitez, nos traducteurs peuvent aussi réviser le contenu que vous auriez traduit vous-même et vous dire s’il est exploitable ou s’il vaut mieux le réécrire au complet. En effet, il est très important de porter une attention particulière aux textes que vous traduisez si vous souhaitez véhiculer le bon message à vos clients et donner une image sérieuse de votre entreprise sur le web.
Notre travail consiste à créer du contenu de qualité, mais avant tout à optimiser votre message pour capter l’attention des visiteurs sur toutes les plateformes. À cette fin, nous devons comprendre de quelle façon vos contenus contribueront à soutenir votre marque. Ça peut sembler évident, mais pour vous assurer que les textes produits répondent à vos attentes, le succès réside dans une planification judicieuse.
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
C’est un conseil simple, mais à ne pas perdre de vue lors de votre rédaction web. Il est facile, par exemple, de compliquer un texte et de le saturer de jargon technique, mais si le public cible est constitué de cadres, vous perdez l’attention et le visiteur. L'inverse est également vrai: assurez-vous que vos sujets sont spécifiques et que votre vocabulaire est précis si votre audience l’est.
2. Les médias sociaux acquis font référence aux partages et aux mentions obtenus par votre contenu de la part des autres utilisateurs des médias sociaux. Semblable au bouche-à-oreille, il s’agit d’utilisateurs non affiliés qui partagent volontairement votre contenu sur leurs propres canaux sociaux, et vous aident à promouvoir votre contenu par la même occasion. Non seulement vous atteignez un public plus large sans payer quoi que ce soit, mais le classement de votre contenu sur Google s’en ressent également. Les médias sociaux acquis ne sont donc pas seulement de grande valeur : ils font partie intégrante de la réussite de votre marketing de contenu. Répétons-le : les médias sociaux acquis sont particulièrement précieux pour le contenu dont la cible est vaste, et s’avèreront même inestimables pour la notoriété de la marque.
J’ai appris ce métier en autodidacte, cela m’a pris du temps, mais cela ne rend pas les formations indispensables à mes yeux. De plus, je n’ai aucune idée du marché actuel. A peu près tout le monde se lance dans la formation, avec contenu et prix différents et quant à savoir ce qu’elles valent… N’ayant jamais travaillé avec les formateurs/trices et/ou leurs étudiant(e)s, je me vois mal juger des niveaux.
En septembre 2015, le Content Marketing Institute (CMI) et le site MarketingProfs se sont associés pour réaliser une étude sur les projets des entreprises B2B en matière de contenus. Cette analyse a donné des chiffres très intéressants quant à l’importance du Content Marketing dans la réalisation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs. Nous vous proposons un tour d’horizon des résultats les plus pertinents !

Tous les facteurs de classement ne sont plus égaux. L'apprentissage automatique de Google, RankBrain, analyse les comportements de l’internaute afin de comprendre comment fournir les meilleurs résultats pour chaque requête. Par exemple, les liens sont plus importants dans certains secteurs que d'autres. La fraicheur du contenu prime pour d’autres secteurs, mais elle est sans intérêt dans d'autres. Posez-vous la question : qu'est-ce qui est important pour votre audience et votre secteur d’activité ?
Si vous avez un sujet complexe à aborder, pensez à créer un guide et à le diviser en chapitres plutôt que de tout mettre sur une seule page. Avec un guide, vous serez en mesure de couvrir tous les détails et de faire revenir vos lecteurs pour plus de détails une seconde fois. Ce guide améliore l'indexation, génère plus de trafic et conduit finalement à un meilleur positionnement. Vous pouvez vous appuyer sur le Cluster Thématique.

Comment savoir si votre contenu est susceptible d’intéresser les internautes ? La réponse est simple : Vous ne décidez pas, les lecteurs décident. S’ils aiment vos contenus, ils les liront et certains vous le diront même. Votre premier élément de mesure est évident : quel sont les contenus de votre site qui attirent le plus de trafic, de commentaires, de partages. Et pour les autres, exercez votre esprit critique pour trouver un moyen de les rendre plus attrayants.
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
×