Comme en sport, c’est en pratiquant que l’on s’améliore dans son métier. C’est un fait, et la rédaction web n’échappe pas à la règle. La technique de rédaction de contenu s’acquiert en se formant et en rédigeant. Quand on est un rédacteur web débutant, il n’est pas rare de commettre des erreurs dans ses textes. Certaines d’entre elles sont fréquentes. Heureusement, il est assez facile de se débarrasser de ces mauvaises habitudes de rédaction. 
#51: Stratégies marketing et branding d’un ecommerce avec Philippe KyprianouFacebook Twitter LinkedIn Si j’avais à nommer un top 3 des marketeurs québécois avec qui j’aime le plus discuter, ce serait (sans ordre particulier) David Grégoire, Alexandra Martel et mon invité d’aujourd’hui. Phil Kyprianou est un gars non seulement drôle, mais incroyablement pertinent qui coupe la bullshit pour se rendre droit au but. Dans les derniers podcast que j’ai faits avec lui (épisodes 2 et 3), il a expliqué comment il a généré 60 000 leads pratiquement gratuitement pour sa boutique en ligne de bikers: Goth Rider. Entreprise qui est passée de 0 à 1M en chiffre d’affaires dans ses 6 premiers mois! Bref.…

Au moment de choisir vos objectifs de marketing de contenu, posez-vous une question très importante : comment vais-je mesurer cet objectif ? Chaque objectif doit être mesurable. Qu’il s’agisse d’un pourcentage, d’un montant monétaire ou du trafic, identifiez la cible de votre objectif sous une forme numérique et décidez de la manière dont vous allez suivre la progression. S’il vous est impossible de déterminer une manière concrète de mesurer votre objectif, il est probablement temps de le repenser.
Vous avez remarqué qu’aucun de ces objectifs de marketing de contenu ne s’intéresse aux mentions J’aime, aux retweets ou aux favoris. Ceci s’explique par le fait que, comme pour vos objectifs sur les médias sociaux, il est absolument essentiel que vos objectifs de marketing de contenu coïncident avec vos objectifs commerciaux plus larges. Les aligner vous oblige à envisager le contenu en termes de mesures commerciales, comme le trafic, les leads et les ventes – des indicateurs que les autres équipes ont aussi en référence. Cet alignement est également utile pour démontrer la valeur de vos initiatives en marketing de contenu à plus grande échelle, ce qui est extrêmement précieux lors de négociations avec des parties prenantes qui ne sont pas exposées au marketing de contenu de votre entreprise ou qui doutent de sa valeur.
Au moment de choisir vos objectifs de marketing de contenu, posez-vous une question très importante : comment vais-je mesurer cet objectif ? Chaque objectif doit être mesurable. Qu’il s’agisse d’un pourcentage, d’un montant monétaire ou du trafic, identifiez la cible de votre objectif sous une forme numérique et décidez de la manière dont vous allez suivre la progression. S’il vous est impossible de déterminer une manière concrète de mesurer votre objectif, il est probablement temps de le repenser.
Je te recommande volontiers celle de David Gos qui est aujourd’hui l’une des meilleures que je connaisse. David est un très bon rédacteur qui a le mérite de proposer une formation complète et premium (une formation qui ne va pas se contenter de t’amener à bosser pour des plateformes, quoi…). Et je ne la recommande que parce que de bon-nes- rédac’s de ma connaissance la trouvent pertinente (et l’ont faite) et parce que j’ai déjà vu le travail de David et de ses équipes.
Tous les facteurs de classement ne sont plus égaux. L'apprentissage automatique de Google, RankBrain, analyse les comportements de l’internaute afin de comprendre comment fournir les meilleurs résultats pour chaque requête. Par exemple, les liens sont plus importants dans certains secteurs que d'autres. La fraicheur du contenu prime pour d’autres secteurs, mais elle est sans intérêt dans d'autres. Posez-vous la question : qu'est-ce qui est important pour votre audience et votre secteur d’activité ?
Chaque page doit donc être optimisée pour le référencement avec un certain nombre de critères à respecter : utilisation des balises titres H1, H2, choix pertinents de mots-clés, division habile du texte pour le rendre agréable à lire etc. En parallèle de cela la rédaction de contenu pour améliorer le référencement est essentielle. Vous devrez donc créer de nouvelles pages sur votre site, éventuellement via une catégorie blog et ainsi générer plus de trafic sur votre site.
Tous les facteurs de classement ne sont plus égaux. L'apprentissage automatique de Google, RankBrain, analyse les comportements de l’internaute afin de comprendre comment fournir les meilleurs résultats pour chaque requête. Par exemple, les liens sont plus importants dans certains secteurs que d'autres. La fraicheur du contenu prime pour d’autres secteurs, mais elle est sans intérêt dans d'autres. Posez-vous la question : qu'est-ce qui est important pour votre audience et votre secteur d’activité ?
N’envisagez pas le contenu en pensant « en quoi ceci m’aidera à atteindre l’objectif X ?», de manière à ne pas entraver la créativité. Proposez plutôt de bonnes idées de contenu, puis réfléchissez à la manière de les faire coïncider avec vos objectifs de marketing de contenu. Il peut s’agir simplement d’ajouter un appel à l’action pertinent ou de choisir des canaux spécifiques sur lesquels publier.
#49: Dominique Plante de Sans Filtre PodcastFacebook Twitter LinkedIn (par ici pour la version audio sur Soundcloud: https://soundcloud.com/la-tranchee/49-dominique-plante-de-sans-filtre-podcast ) Si vous écoutez souvent des podcasts, c’est impossible d’être passé à côté de Sans Filtre Podcast animé par Dominique Plante et PH Cantin . Ils reçoivent principalement des personnalités culturelles Québécoises comme Jay Du Temple, Ludivine Reding, Marilou, Rachid Badouri et Mike Ward. On va parler des dessous du podcasting, de ce qui les a menés à faire un podcast, de ce qu’ils ont appris et de ce qu’ils feraient différemment. L’invité d’aujourd’hui Dominique Plante est un grand sportif qui a toujours aimé bouger. Plus jeune, le sport prenait une grande place dans sa vie.…

Allo Resto propose ainsi une foule d’astuces et de conseils à ses restaurants partenaires, afin qu’ils puissent optimiser leur utilisation du service et booster leurs commandes sur la plateforme. Ce blog d’entreprise apporte une réelle valeur ajoutée aux partenaires d’Allo Resto, qui a par ailleurs tout intérêt à ce que les restaurants maximisent leurs profits sur son site.


A propos du boulot, il faut savoir que les plateformes ne font que du remplissage, que du texte à jeter en pâture aux bots. C’est assez rare qu’il en soit autrement (ou alors, on commence à aller chez soumettre et Hopwork), et comme de façon générale le texte n’a de valeur en France que s’il a gagné un Goncourt (que tout le monde fait semblant de respecter, d’ailleurs), ce n’est pas le métier le plus valorisant… Au début. Non seulement on prend le lecteur pour un con, mais quand on ne lui refuse pas le droit de lire quelque chose d’intéressant/intelligent, ou que l’infantilise pas, on va le culpabiliser. Mais ça, je crois que ça relève plus de notre modèle sociétal.
Les moteurs de recherche privilégient de plus en plus les contenus de qualité pertinents et uniques, et cette tendance ne devrait pas s'inverser. Un rédacteur web vous apporte son expérience de plusieurs années dans l'criture de texte pour site internet. Retour Internet prend également en compte l'optimisation de vos textes sur les mots-clés que vous aurez définis. Un rédacteur web insère les mots-clés dans des places stratégiques du texte, pour améliorer le référencement naturel, et donc la visibilité internet de vos textes.
Je comprends ton parcours, il y a un besoin à un moment donné de faire quelque chose de plus “intellectuel”, de plus “créatif”. Même si – souvent – tu te diras que ça ne vole finalement pas haut les exigences liées au métier. Mine de rien, même quand j’en ai marre, même quand je me dis que vraiment, j’prends trop les lecteurs (ou les bots) pour des cons, je préfère encore ça que tout ce que j’ai pu faire jusqu’ici. Simplement parce qu'”au moins, j’écris”. Étrange, non ?
Prenez l’habitude de créer régulièrement des rapports sur la performance de votre marketing de contenu. Ces rapports peuvent ensuite être partagés avec votre équipe, dans un souci de transparence et pour leur montrer les performances du contenu. Il est également possible de présenter rapports à la Direction, pour démontrer la valeur de votre contenu pour l’entreprise. Enfin, ils vous donnent un aperçu des indicateurs clés, ce qui se révèle pratique pour évaluer les objectifs des prochaines campagnes de marketing de contenu.
×