La création de votre contenu est terminée. Maintenant, vous allez devoir le promouvoir. Mais tous les contenus ne sont pas nés égaux. Vous allez donc devoir prédéterminer la façon dont vous allez promouvoir votre contenu afin d’obtenir le maximum de portée et d’effet. Votre processus de promotion du contenu garantit que tous vos efforts de création n’étaient pas vains.
Si votre objectif de marketing de contenu se concentre sur les ventes ou les leads, créez des personas d’acheteurs spécifiques (ou adaptez des personas d’acheteurs existants en fonction de votre contenu). Ceci implique d’établir le profil de vos clients, de manière à savoir à quoi ressemble un acheteur et à connaître les types spécifiques de contenu qui le séduira. S’agira-t-il d’un directeur ou d’un simple employé ? Travaillera-t-il dans une petite ou une grande entreprise ? Sera-t-il sur les médias sociaux ou pourrez-vous l’atteindre par courrier électronique ? Quels sont ses objectifs ? Votre contenu offre-t-il des informations qui pourraient l’aider à atteindre ces objectifs ? Pourquoi ne pas supprimer ses freins ? Il vous faudra répondre à ces questions avant de commencer à créer du contenu.

En septembre 2015, le Content Marketing Institute (CMI) et le site MarketingProfs se sont associés pour réaliser une étude sur les projets des entreprises B2B en matière de contenus. Cette analyse a donné des chiffres très intéressants quant à l’importance du Content Marketing dans la réalisation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs. Nous vous proposons un tour d’horizon des résultats les plus pertinents !

*Mon expérience de formatrice et coach m’a montré que trop de rédacteurs commencent un texte directement par la formulation, au clavier. Ce faisant, ils multiplient les difficultés puisqu’ils réfléchissent simultanément à : que dire, à quel endroit du texte, comment l’articuler, quels mots choisir pour le dire, comment tourner ses phrases pour le dire, comment l’écrire, comment le mettre en évidence. Pas étonnant que le résultat soit un texte peu clair ! Adopter une méthode de rédaction en 7 étapes ne prend, en fin de compte, pas plus de temps : cela permet de répartir sa concentration de manière plus rentable.


Que vous décidiez de nous confier la création / refonte de votre site web ou qu’il s’agisse d’ajouter des pages à votre site actuel, nos rédacteurs web peuvent vous accompagner dans la rédaction de votre contenu. Après vous avoir posé des questions sur les différents sujets à aborder et la manière dont vous souhaitez présenter votre offre, nous allons vous envoyer une ou deux pages pour que vous validiez notre travail et que vous nous disiez les modifications / nuances que vous souhaitez apporter au texte.

3. Les médias sociaux payés tirent profit des annonces sur les médias sociaux pour augmenter la visibilité de votre contenu. En investissant de l’argent dans vos publications digitales, vous avez la possibilité de cibler un public très spécifique et d’augmenter votre portée digitale lorsque vous en avez le plus besoin : juste après la sortie de votre contenu. En d’autres termes, les annonces sur les médias sociaux permettent à votre contenu d’être vu par les bonnes personnes au bon moment. Particulièrement utile pour du contenu générant des leads, cela vous aidera à atteindre vos objectifs en génération de prospects, d’inscriptions et de ventes.
Vous avez une clientèle bilingue? Il est donc essentiel de concevoir votre site web et vos objets imprimés dans les deux langues. Enzo offre le service de traduction de l'anglais vers le français et du français vers l'anglais. Le tout peut être combiné avec le service de rédaction ou de réécriture. Lors de la traduction, une attention particulière est portée à la clientèle cible afin de bien adapter le vocabulaire utilisé et s'assurer que le lecteur trouve rapidement les informations qu'il cherche.
Je n’ai pas grande connaissance à propos des formations, n’en ayant moi-même jamais suivi. Quand j’ai commencé le métier, c’était juste avant la grande bascule dans le “domaine public”, et à part en faisant des études (type master 1 en comm’, ou trucmuche d’une école privée en comm’), il n’y avait que la débrouille et l’apprentissage par soi-même. Aujourd’hui, il y a pléthore de formations diverses, toutes promettent une accession simple et rapide au Saint-Graal, mais toutes ne donnent pas le même niveau à l’arrivée. Et je ne parle ici que des formations dispensées par des rédac’s freelance. Je n’ai aucune idée de ce qu’il se fait aujourd’hui dans le circuit officiel.
Finalement, l’idée générale est de faciliter la tâche de l’internaute. Il est important de garder à l’esprit que sur le web un visiteur n’est jamais captif. Il navigue de site en site et son attention est réduite. D’où l’intérêt d’aller à l’essentiel pour capter immédiatement son attention et tenter de le fidéliser par la suite. La rédaction Web demande de la rigueur mais elle procure un plaisir énorme quand l’article est diffusé et partagé.
Le marketing de contenu est particulièrement développé sur le web où il se distingue de la publicité traditionnelle qui consiste à afficher des messages publicitaires sous forme de bannières sur des sites internet. Les entreprises écrivent notamment de véritables scénarios de storytelling sur leurs sites diffusant sur les réseaux sociaux où elles peuvent engager une véritable conversation avec leur communauté de fans ou leurs clients.
Sur LinkedIn, si vous êtes anglophone, vous avez l’embarras du choix: “Aspiring Writers”, “Digital Marketing” ou encore “Marketing Communication” sont ceux que je préfère. Si vous ne parlez pas Anglais, il y a groupe avec des fils de discussion intéressantes, c’est “Rédaction web, stratégie de contenu et référencement naturel”. Il y en a certainement d’autres tout aussi intéressants pour un rédacteur web, je pense notamment aux groupes traitant du webmarketing où vous pouvez trouver pas mal de prospects.
Qui est responsable des propositions d’idées ? Des personnes spécifiques doivent se charger de trouver des idées de contenu, mais la contribution devrait également être ouverte à tous, du moment qu’ils ont une bonne idée. Il serait dommage que le processus empêche le partage des idées. Il est également nécessaire de déterminer le lieu d’expression des idées et savoir qui les approuve. Pour trouver du bon contenu, n’hésitez pas à faire une recherche de mots-clés (en utilisant des outils comme Moz, SemRush ou Google Keyword Planner) de votre site ainsi que ceux des sites de vos concurrents. Faites également un benchmark des contenus qui performent le mieux sur les sites concurrents. Une fois l’idée approuvée, passez à l’étape suivante…
En intégrant des landing page bien conçues et des call-to-actions ciblés, vos contenus doivent inciter à passer à l’action.  C’est cela que vous devrez mesurer régulièrement pour savoir quelle est la performance de chaque contenu (lesquels sont les plus vus ou partagés, lesquels suscitent le plus de réaction, etc.) pour en tirer les leçons et adapter votre stratégie le cas échéant.
Certes gagner des places sur Google avec une stratégie de rédaction de contenu pour améliorer le référencement prend un peu de temps (en général les premiers résultats sont visibles 3 à 6 mois après), dépend de la fréquence de publication, de l’ancienneté de votre site web et de votre e-réputation actuelle mais à moyen terme vous verrez des résultats très positifs. 
Après, le mieux est encore de demander des explications, et peut-être d’envisager de trouver autrement du boulot si tu as besoin de gagner plus (et je pense que tu as besoin). Autrement passe par les groupes Facebook, les réseaux et voir si tu trouves des missions, au début cela risque d’être compliqué et long pour se faire un tissu de prospects, mais ça finira par venir. En attendant : entraînement, tous les jours.
Parce que décrocher un premier contrat, c’est bien, mais il va vous falloir plus d’un client pour pérenniser votre activité, et cela même si vous parvenez à un CA confortable avec ce client unique (assez rare tout de même, mais il y a des chanceux !). Vous n’avez donc pas d’autres possibilités que de vous vendre. Et voici les meilleures manières de le faire :
Si vous sentez que vous êtes fait pour ça et que vous êtes doué, écrivez, formez-vous, et écrivez, encore et toujours, afin de vous construire un portfolio complet et solide. Vos articles finiront par être remarqués d’une manière ou d’une autre, et vous serez tellement sollicité que vous n’aurez plus qu’à sélectionner les meilleurs clients. Enfin, c’est tout le malheur que je vous souhaite ☺.
Le marketing de contenu est particulièrement développé sur le web où il se distingue de la publicité traditionnelle qui consiste à afficher des messages publicitaires sous forme de bannières sur des sites internet. Les entreprises écrivent notamment de véritables scénarios de storytelling sur leurs sites diffusant sur les réseaux sociaux où elles peuvent engager une véritable conversation avec leur communauté de fans ou leurs clients.
Vous vous inscrivez dessus, et vous répondez à des annonces de rédaction (ou des clients vous contactent directement), et c’est la structure qui vous verse l’argent qu’elle aura récolté (moins sa commission). Eh oui, la première chose qu’on apprend en tant que freelance est bien que « l’ubérisation » n’est pas un mythe et que la plupart des acteurs du numérique cherche surtout à nous ferrer dans des structures très hiérarchisées.
Votre site doit parler de votre activité, mettra en avant la qualité de vos produits et citera vos références. Mais d’autres paramètres vous permettront de vous différencier vraiment auprès de vos clients et partenaires. Retour Internet vous propose de communiquer sur votre histoire, les valeurs fondamentales de votre société, et de valoriser vos différences, celles qui motiveront le choix de vos futurs clients.
Ce cahier d’exercices s’inscrit dans la droite ligne des cahiers de grammaire. En effet, une fois acquis l’orthographe, Ies règles grammaticales de base encore faut-il apprendre à rédiger. Non seulement, on n’écrit pas comme on parle, mais l’absence de gestes, de mimiques et aussi de l’interlocuteur implique d’être à la fois clair, concis et précis. Autant de qualités qui s’apprennent et ne s’inventent pas, même si à l’usage, elles permettent à chacun de trouver son style, c’est-à-dire sa façon de s’exprimer et de communiquer par l’écrit.
Une frise chronologique interactive permet de dérouler toute l’histoire de la marque, et retrace ses moments forts : la naissance de l’idée, le choix du nom, et même l’origine d’une petite phrase amusante que l’on retrouve sur toutes les bouteilles Innocent (« Secouer avant d’ouvrir. Pas après ! »), photo à l’appui. Le ton est sincère, dénué de toute rigidité corporate.
Prévoyez un petit cadeau de bienvenue (une démo gratuite, un carnet d’inspiration à télécharger, un échantillon de vos produits, etc.) pour démarrer la relation avec générosité. N’ayez pas peur d’être débordé si vous avez beaucoup de réactions à votre invitation. C’est ici qu’intervient la mise en place de vos premières campagnes de marketing automation.
#50: Lydiane autour du monde: Entreprise & liberté… Une contradiction? Au contraire!Facebook Twitter LinkedIn Qui veut se lancer une entreprise pour être plus libre? ✋✋✋ Beaucoup se lancent une entreprise pour être capables de partir à l’aventure et d’explorer notre belle planète. D’ailleurs, plusieurs membres de La Tranchée font exactement ça en ce moment même! 😉😉 Joannie Girouard, Jonathan Boivin, Marie-France Duval, Alexandra Martel! Oui, ça vient avec des responsabilités. Il ne faut pas attendre de se faire « donner » la permission. Il faut faire son chemin, apprendre, oser et se réinventer. Mais ça se fait! Je pense qu’il n’y a aucune autre personne mieux placée pour en jaser que mon invitée…
Enfin, n’oubliez pas que votre site constitue la vitrine de votre entreprise. En prenant part à chacune des étapes du projet, vous contribuerez non seulement à son bon déroulement, mais vous aiderez l’équipe de création à concevoir un site Web qui vous ressemble. On peut donc dire qu’en collaborant avec votre équipe de rédaction, vous investissez dans votre satisfaction!
De même, avant de rédiger le moindre contenu ou planifier la moindre campagne, vous devez savoir à qui vous vous adressez : tranche d’âge, niveau de connaissance, localisation, intérêts, etc. Tout cela aura un impact sur le type de contenu, le style et le niveau de spécialisation à prévoir. Vous ne vous adressez manifestement pas de la même manière à des ados ou à des quinquas bac+5.
×